L’album «Jours de gloire», pour la République et l’éducation – Rendez-vous culture